Après le raté Rakeen et la parenthèse FlyDubai, RDC et Emirats Arabes Unis donnent un coup d’accélérateur à leur coopération

Après le raté Rakeen et la parenthèse FlyDubai, RDC et Emirats Arabes Unis donnent un coup d’accélérateur à leur coopération

En octobre 2021,Félix Tshisekedi s’était déplacé en personne pour réchauffer les relations entre les Émirats arabes unis et la RDC. Il avait parlé coopération,commerce et investissement avec notamment le prince héritier Cheikh Khalifa bin Zayed Al-Nahyane. Participant à Expo Dubaï 2020, Félix Tshisekedi avait l’occasion de multiplier les contacts. 7 protocoles d’accords de coopération avaient été signés dans plusieurs secteurs. Ils concernaient notamment la non double imposition, la coopération douanière, la protection des investissements, etc. Il y avait eu aussi des accords dans le domaine foncier et dans le secteur des ressources hydrauliques. Les deux pays avaient également convenu de créer une Commission mixte RDC- Émirats Arabes Unis. “La République Démocratique du Congo convie les pays émergents, dont notamment les Émirats Arabes Unis, à s’associer à cette grande œuvre de modernisation d’un des plus importants pays du continent africain et à venir apporter leur pierre à ce grand édifice de reconstruction. Mon pays aimerait bien tirer les leçons de la riche expérience des Émirats Arabes Unis dans la mise en place des capacités d ’ingénierie contractuelle et financière appropriées aux Partenariats Publics Privés”, avait déclaré Félix Tshisekedi au cours de son allocution au “Global Business Forum Africa 2021” en octobre à Dubaï. Le même mois, les choses avaient également bougé sur le plan diplomatique. Marie Ndjeka Opombo a été nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC aux Émirats arabes Unis. Début 2022, Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane et Félix Tshisekedi ont réaffirmé davantage la bonne entente entre leurs pays avec un appel téléphonique officiel. En 2021, la valeur totale des commerces, en dehors des produits pétroliers,entre les deux pays a excédé un montant de 1,4 milliard de USD. Ce qui représente une augmentation de 34% par rapport à 2022 et 22% par rapport à 2019.

La construction et l’exploitation du port en eau profonde de Banana va davantage renforcer ces rapports étant donné que la durée de la concession est fixée à une durée initiale de 30 ans. En présence des délégués
du gouvernement émirati, DP World a promis, lundi 31 janvier 2021, son implication complète dans le  développement de cette infrastructure portuaire.Cette puissante entreprise et les Émirats considèrent ce projet comme un investissement à très long terme. DP World va construire le port avec 18 mètres de profondeur capable d’accueillir les bateaux les plus larges, créer les corridors nécessaires,développer la technologie qui va avec. Les Emirats Arabes Unis sont également parmi les principales du diamant de la RDC. Hormis l’officiel, il y a aussi les transactions officieuses : “Quasiment tout l’or issu de zones de conflit et à haut risque en Afrique centrale et de l’Est finit à Dubaï”, alertait l’ONG américaine The Sentry, en février 2021.