Bavures policières en RDC: Ados Ndombasi dépose une proposition de loi sur les violences policières

Bavures policières en RDC: Ados Ndombasi dépose une proposition de loi sur les violences policières
Ados Ndombasi, élu de la Funa, a déposé, samedi 24 décembre, au bureau des services courriers de l’Assemblée nationale, une proposition de loi portant sur les principes fondamentaux relatifs à la réparation des victimes des violences policières en RDC.

Pour le député à la salopette orange, cette proposition de loi vient mettre fin à ces bavures et sanctionner les policiers récalcitrants.

« Nous venons de déposer la proposition de loi fixant les principes fondamentaux relatifs à la réparation des victimes des violences policières en RDC. Des milliers des Congolais ont perdu la vie suite aux bavures en RDC. Plusieurs jeunes gens ont perdu la vie. En 2019 en tant que député national, j’ai enterré deux jeunes gens qui ont perdu la vie à cause de la dérive policière. Dernièrement nous avons enterré un jeune de 14 ans. Mbuyi Mbombo avait reçu une balle perdue, qui a pénétré sa colonne vertébrale. Pour honorer sa mémoire, nous avons déposé cette proposition de loi parce que l’Etat congolais doit indemniser toutes les personnes qui décèdent à cause de la bavure policière en RDC », a déclaré le député de l’ECiDé de Martin Fayulu.

Ados Ndombasi révèle qu’il a déposé cette proposition de loi en tant que parent.

« C’est ainsi que nous disons que cette loi est très importante. Nous avons déposé cette loi comme parent, aucun parent au monde ne peut accepter que son enfant qui se réveille le matin avec un sourire à la bouche se retrouve à 12h sur le lit d’un handicap ou un parent qui laisse partir son enfant à l’école à 11h du matin et retrouve son enfant à 17h ou 18h dans une morgue. C’est inacceptable. C’est pour cela que nous avons déposé cette loi contre les bavures policières en RDC pour demander réparation », a-t-il insisté.

Ados Ndombasi a dédié cette proposition de loi à toutes les victimes des bavures policières dont le regretté Rossy Mukendi, Thérèse Kapangala, Ngunda Mayasi, Honoré Shama Kwete, Mbuyi Mbombo, et tant d’autres.

Donat KUYULA