Qatar-Mondial 2022 : l’Argentine a vaincu avec péril, et triomphé avec gloire 

Sacre périlleux…douloureux de l’Argentine en finale de la 22e édition de la Coupe du monde, disputée du 20 novembre au 18 décembre au Qatar. L’Albi Céleste a eu du mal à se débarrasser des Bleus, après un match nul de trois buts partout à l’issue de 120 minutes.
Après le dernier tir au but
« Photo droits tiers »

Lionel Messi et ses coéquipiers l’ont emporté au bout du bout, soit à la séance des tirs aux buts. Les Argentins ont transformé quatre tirs au but alors que les Français en ont marqué seulement deux.
A Kinshasa, les champions ont eu le soutien des fanatiques de Barcelone et ceux de Paris Saint-Germain pour exprimer leur accompagnement à Lionel Messi.
« Je suis content que la Pulga ait soulevé cette coupe parce que cette Coupe du monde était sans doute sa dernière édition. Il a complété le sacre qui lui manquait après avoir gagné la Ligue des champions, la Coupe du monde des clubs avec Barcelone et la Copa America », s’est réjoui un Messiphile.

Argentina's Lionel Messi celebrates after scoring his side's 3rd goal during the World Cup final soccer match between Argentina and France at the Lusail Stadium in Lusail, Qatar, Sunday, Dec. 18, 2022. (AP Photo/Hassan Ammar)/ALT206/22352633778816//2212181842
« Photo droits tiers »
 A l’opposé, les fans de Cristiano Ronaldo ont voulu voir la France rafler ce trophée. « Je voulais que ça soit Cristiano en finale avec le Portugal mais le destin a décidé autrement.
Je souhaitais que la France puisse ramener la coupe à la maison… », a déclaré un Kinois sur un ton de déception.
Avec ce sacre, l’Argentine totalise trois trophées de la Coupe du monde, après 1978, 1986 et 2022.
LISH MAYANDA.