Rdc-Rwanda: Les FARDC attaquent dans les airs, le M23 appelle déjà à la négociation

Rdc-Rwanda: Les FARDC attaquent dans les airs, le M23 appelle déjà à la négociation

Avions de chasse et hélicoptères de combat sont entrés en action dans le Rutshuru, mardi 8 novembre et ont pilonné les positions du M23, surnom de l’armée rwandaise qui occupe Bunagana et quelques autres localités congolaises. Jusque mardi soir, aucun bilan de ces opérations militaires n’est disponible.

Lire aussi: RDC: Se soumettre ou disparaître

Cependant, dans un communiqué comminatoire diffusé sur les réseaux sociaux, le M23 fait état de la mort “des civils innocents” et accuse le gouvernement de ne pas vouloir la paix.
A Kinshasa, l’Assemblée nationale a recommandé au gouvernement de ne pas négocier l’intégration des éléments du M23 dans l’armée, la police et les forces de sécurité.

Lire aussi: Politique-RDC: L’ogre des Grands Lacs

Une position que ne partage pas Moïse Nyarugabo, un ancien du RCD-Goma, une des rébellions ancêtres du M23 créées et soutenues par le Rwanda.
Les bombardements de l’armée congolaise ont remis les populations de la région sur les routes. Plusieurs Congolais se sont réfugiés en Ouganda, fuyant ces attaques de l’armée congolaise.